Vie de Biscotte

Crèche ou Nounou ?

Ou comment nous avons finalement décidé de ne pas choisir !

Il y a quelques mois de cela, j’avais fait un petit bilan de la première année de crèche de la Biscotte. Un bilan très positif car nous avons la chance d’avoir d’une part une petite fille très sociable et qui n’a jamais vraiment eu d’angoisse de la séparation et d’autre part une équipe de professionnels de la petite enfance au top du top !

Une nouvelle organisation

J’avais à l’époque conclu cet article en vous disant que malgré tout ces avantages nous avions choisi, pour des questions de compatibilité d’horaire notamment, de laisser notre Biscotte chez une nounou deux jours par semaine. Le choix de la nounou a été très simple, il s’agit de notre voisine que nous connaissons depuis plus de 5 ans et dont les deux filles adorent la Biscotte.

Néanmoins, même si nous la connaissions bien, il a fallu s’assurer de quelques points particuliers. En effet, comme tu le sais peut-être, nous avons fait le choix des couches lavables. La crèche nous a donné son accord et les utilise sans problème. Nous avons donc également posé la question à la nounou et la encore la réponse a été positive. Après une rapide démonstration, elle a accepté de les utiliser aussi. Il faut dire que le fait que la Biscotte aille désormais la plupart de temps sur le pot aide bien.

Un autre point important pour nous concernait l’exposition aux écrans. En effet, la nounou garde également des enfants plus grands en périscolaire et ses filles ont elles-mêmes respectivement 8 et 10 ans. Il y avait donc de fortes chances pour que tout ce petit monde regarde régulièrement la télé. Or Mister M. et moi avons fait le choix de ne pas exposer notre fille aux écrans avant ses trois ans, et depuis quelques mois d’ailleurs notre télé a été supprimée du salon (je reviendrais d’ailleurs sûrement vous en parler bientôt, car cette décision a tout bonnement révolutionné nos soirées !). La encore la nounou a été rassurante, pour les petits elle accorde au maximum un dessin animé de 5min par jour mais seulement s’ils le réclament.

Nous nous sommes ensuite mis d’accord sur les horaires et les jours de présence. Notre organisation est donc désormais la suivante : les lundi et mardi la Biscotte est chez nounou de 9h à 18h30 et du mercredi au vendredi elle est à la crèche de 9h à 18h. C’est en général moi qui la dépose le matin et Mister M. qui la récupère le soir.

Filigrane.jpg

Alors concrètement qu’est ce qui a changé ?

Tout d’abord les activités : à la crèche, même s’il y a de l’espace dans les locaux, les sorties en extérieurs sont très rares. J’étais souvent un peu frustrée de savoir que même les jours de grand beau temps ma Biscotte n’aurait pas mis le nez dehors. Chez nounou par contre il y a un grand jardin dont les enfants profitent dès qu’il y a un rayon de soleil ! Cabane, balançoire et toboggan, les jeux ne manquent pas. Et pour couronner le tout, il y a même 2 poules et 2 lapins ! Je vous laisse imaginer l’enthousiasme de ma Biscotte quand elle les a vu pour la première fois…

Le second point qui a beaucoup changé c’est le rythme de vie. La crèche est située à 10-15min de voiture de notre domicile. Il fallait donc partir plus tôt le matin et surtout Mister M. et moi étions bien plus stressés par les horaires, notamment le soir, car la crèche ferme à 18h. Il fallait donc impérativement que nous soyons à l’heure et avec 40min de route depuis nos lieux de travail, le moindre imprévu était source de stress.

Désormais, les jours où la Biscotte est chez sa nounou, nous savons que nous avons un peu de marge mais également que s’il y a un imprévu la nounou pourra nous dépanner jusqu’à notre retour. Globalement donc, le matin je suis moins obligée de presser notre puce pour qu’elle soit prête à temps et le soir nous la récupérons en étant nous même beaucoup plus détendus.

De son coté aussi il y a plus d’apaisement. Chez sa nounou, elle est uniquement avec une autre petite fille qui a seulement quelques semaines de plus qu’elle et elles s’entendent très bien. La nounou est donc bien plus disponible et à l’écoute. La sieste est aussi en général un peu plus longue car l’environnement est plus calme qu’à la crèche. Au final je crois que nous y avons tous gagné en zenitude !

Pour autant nous sommes tout de même contents d’avoir conservé 3 jours en crèche car cela permet aussi à la Biscotte de jouer en groupe, de s’adapter à la collectivité et de faire d’autres activités.

Et puis, avantage non négligeable, avoir deux modes de garde en parallèle a paradoxalement fait baisser la facture en fin de mois pour nous ! De la même façon, plus de problème de fermeture de crèche ou de congés de nounou : quand la nounou est en congé notre Biscotte va à la crèche et inversement. Je dois d’ailleurs t’avouer que nous avons en plus eu énormément de chance de ce côté-là : la nounou prend ses congés d’été en juillet et la crèche ferme en aout, le timing parfait !

En parallèle je bénéficie désormais d’un jour de télétravail à domicile par semaine. Ainsi, tous les jeudis, je travaille depuis la maison, ce qui m’évite donc de perdre du temps dans les embouteillages. Et je dois bien avouer que ce nouvel aménagement professionnel me convient parfaitement pour l’instant !

Et l’année prochaine ?

Et bien l’année prochaine, rien ne change ! Nous sommes amplement satisfaits du rythme actuel donc nous le conserverons jusqu’à l’entrée à l’école de la Biscotte.

A ce propos, nous nous sommes posés la question de la « toute petite section » de maternelle, mais cela n’existe pas sur notre commune (l’école est déjà largement saturée, et en cours d’agrandissement). Quand elle sera chez nounou, la Biscotte continuera d’accompagner les « grands » à l’école tous les jours et se familiarisera donc encore un peu plus avec cet environnement. Nous avons en effet la chance d’habiter à moins de 100m de l’école, la nounou fait donc les trajets à pieds tous les jours avec les enfants. Je pressens néanmoins que l’année sera longue, la Biscotte nous réclame déjà l’école…

L’année suivante nous avons bon espoir que la nounou puisse continuer à accueillir la Biscotte en périscolaire de la sortie de l’école (autour de 16h30 dans notre commune) jusqu’à 18h et les mercredis. Et, qui sait, peut-être que d’ici là il y aura un petit frère ou une petite sœur qui prendra la relève 😉

Et chez vous, comment vous faites pour jongler entre le bureau, la nounou, la crèche et les sorties d’école ?

 

Publicités

23 commentaires sur “Crèche ou Nounou ?

  1. Super organisation ! Vous avez trouvé votre équilibre. Quant à nous, Bébé 2 est déjà préinscrit à la crèche. Nous avons adoré ce mode de garde. Il ira beaucoup plus que sa grande soeur car ma mère ne se sent pas de le garder autant que ma fille. Elle commence à fatiguer un peu! Mais comme je prendrai un an de congé parental, il aura + d’un an quand il y entrera.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je suis vraiment contente de notre nouveau rythme 🙂
      Je croise les doigts pour que vous ayez votre place pour bébé 2 ! C’est top pour le congés parental, pour un 2e bébé je pense prendre aussi au moins 6 mois de congés parental.

      J'aime

  2. Comme Nous habitons juste à côté du trou du cul du monde **vraiment pas loin**, la question de la crèche ne s’est pas vraiment posée. J’avoue avoir postulé en ville proche de mon lieu de travail mais sans grande conviction et sans grande chance non plus 😉
    Notre Nounou est au poil !
    C’est devenu notre voisine entre temps, ce qui est bien pratique.
    Elle gère nos contre-temps, Nous gérons également les siens lorsque Nous le pouvons.
    Nos filles se connaissent depuis la naissance et à l’heure actuelle, elle garde nos quatre Pilous **chose impossible en crèche ;)**.

    Vous avez trouvé votre équilibre et c’est le principal ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que nous aussi nous habitons dans un endroit un peu éloigné mais la communauté de commune propose plusieurs petites crèches dans les villages alentours, ce que je trouve vraiment top ! Et on est bien d’accord qu’être voisin avec la nounou est un énoooorme avantage 😉 C’est super qu’elle puisse vous garder les 4 !

      J'aime

  3. C’est top pour vous que votre fille puisse faire à la fois la nounou et la crèche, ça lui permet de tester deux atmosphères différents et de combiner les acquis de chez l’un et de l’autre. Pour ma part, bien qu’habitant une ville assez importante, nous n’avons pas eu de place en crèche pour notre fils et du coup nous nous sommes tourner vers une assistante maternelle de notre quartier. Sur le coup, on a eu la chance d’avoir une place chez une nounou qui était dans notre ancien immeuble et franchement rien à redire, le petit s’y sens très bien là-bas avec les autres petits qui sont gardés par la nourrice. Bien que nous ayons déménager il y a un an, nous avons préféré à ce que notre fils reste chez sa nounou (est à dix minutes de notre ancien chez nous). Par contre, nous savons que lorsqu’il entrera à l’école, nous devrons trouver une autre solution pour la garde car la nounou ne fait pas de périscolaire et surtout elle va prendre sa retraite lorsque mon fils et un autre petit partirons à l’école maternelle.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai qu’avec cette organisation, il y a finalement beaucoup d’avantages et très peu d’inconvénients. Mais je suis bien consciente que nous avons aussi eu beaucoup de chance, que ce soit pour la place en crèche et l’équipe là bas que pour la nounou, qui en plus d’être notre voisine est vraiment super !
      C’est vrai que c’est chouette si vous avez pu laisser votre loulou chez sa nounou 🙂 J’espère que vous trouverez facilement une solution pour le périscolaire !

      Aimé par 1 personne

  4. C’est vraiment une chouette organisation!! Ici Tess est uniquement chez la nounou et je pense que ce côté collectivité lui manquera pour l’entrée à l’école. Surtout qu’elle ne rentrera certainement qu’en septembre 2019 car peut être pas de TPS à la rentrée 2018. Du coup pas de crèche chez nous mais je pense que nous la mettrons au centre aéré dès ses 3 ans. D’abord par demi-journées puis la journée entière pour appréhender plus sereinement l’école… Affaire à suivre, on en reparle dans 1 an 😉
    A très vite!

    Aimé par 1 personne

  5. C’est chouette que vous ayez trouvé un bel équilibre avec cette organisation ! Ne pas avoir de stress lié à la garde de l’enfant c’est la clé pour être serein au travail (à mon sens). Ici c’est crèche + journées à la maison avec papa-maman (soit l’un, soit l’autre, soit les deux) et ça nous convient bien… On va voir comment se déroulent les prochains mois avec ma reprise du boulot + mon mari à la maison pour voir si on continue sur le rythme actuel ou si diminue/augmente le nombre de jours à la crèche à la rentrée.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est une grande chance d’être si bien tombé pour nos deux modes de gardes. Je pense que le fait d’être en zone rurale fait aussi qu’il est plus facile de trouver chaussure à son pied.
      Vous avez aussi un rythme qui me plairait bien, j’espère pouvoir prendre un temps partiel le jour où la famille s’agrandira.

      J'aime

  6. Par ici c’est un peu la galère car nous avons des places en crèche (ouf!) mais nous travaillons loin de chez nous donc ca donne des horaires étendus. Nous avions pensé à la solution nounou quelques heures/jours par semaine pour qu’ils soient moins fatigués, mais vu la demande peu de nounous acceptent des mini temps partiels. Ce qui se comprend aussi très bien. Mais votre solution fait rêver !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s