Dans ma tête

Un problème de légitimité…

Vous l’avez peut-être remarqué, j’ai été beaucoup moins présente sur la blogosphère ces derniers temps. Non pas que je n’ai plus d’idées pour vous écrire, je dois bien avoir une dizaine d’articles en brouillon et des tas d’idées en tête. Il est vrai que le temps m’a manqué, en cette fin d’année 2017, car la période a été intense coté professionnel. Mais je vous mentirais en vous disant que c’est la seule raison.

 

Filigrane

Pour moi, un blog c’est avant tout un moyen de coucher sur le papier des choses qui me tiennent à cœur, des sujets sur lesquels j’ai envie d’avoir votre point de vue ou parfois aussi des jolis moments dont je veux conserver une trace. Bien souvent, quand j’écris un article, je me pose la question de savoir ce qui pourrait intéresser mes lecteurs dans mon expérience. Parce que c’est ce que je recherche moi, quand je lis les articles des autres : leur point de vue, leur façon de gérer les petites difficultés du quotidien de parents.

Mais voilà, ces derniers temps j’ai du mal à me sentir légitime. Je ne suis pas une spécialiste des pédagogies alternatives, je ne suis pas une maman de famille nombreuse, je n’ai pas d’enfant malade ou né un peu trop tôt, ni de combat à mener. Je ne suis pas une experte en cuisine ou en déco. Je ne manie pas non plus les mots avec l’élégance d’un poète.

J’ai écrit un article sur notre parcours avant la naissance de la Biscotte. Mais quand je lis les difficultés que rencontre certains couples avant de connaître le bonheur d’être enfin parents, une fois encore je ne me sens pas légitime, finalement j’ai eu tellement de chance d’avoir ma fille si vite !

Et même sur les sujets de la parentalité « classique », je ne me sens pas à ma place. Autour de moi également, dans la « vraie » vie, je ne parle plus beaucoup parentalité avec mes amis parents eux aussi : certains ont un enfant qui dort mal et passent des nuits apocalyptiques, pour d’autres chaque repas est un combat, les caprices et grosses colères sont quotidiens, sortir des couches est une étape difficile, les petites maladies s’accumulent.

Que répondre face à tout cela, quand j’ai à la maison une petite fille qui dort bien, mange bien, fait rarement des colères, parle de mieux en mieux et est quasiment propre à 21 mois ? Oui je suis fière d’elle, je l’aime à la folie. Peut-être que c’est moi qui voit toujours tout plus rose que ça ne l’est ? Peut-être que nous avons simplement eu de la chance ? Toujours est-il que je n’ose plus aborder ces sujets de peur que l’on me trouve prétentieuse. Et puis finalement qu’aurais-je à dire ?

Et même en écrivant ces lignes j’ai peur d’être encore maladroite, de blesser ceux qui justement ont des difficultés. L’objectif de cet article n’est bien évidement pas de faire culpabiliser celles et ceux qui rencontrent des difficultés ou qui traversent des moments douloureux. Non, je veux juste vous expliquer pourquoi je me suis mise un peu en retrait ces derniers temps.

Pourtant l’envie de partager et le plaisir de lire les articles des autres est toujours intact. J’admire toujours autant la facilité qu’ont certaines a manier les jolis mots, j’admire le courage de celles qui ont un dur combat à mener mais aussi ces mamans qui savent décrire avec humour leur quotidien ou qui tout simplement savent s’approprier tous les sujet avec brio !

Alors je vais prendre encore un peu de temps pour réfléchir à tout cela.

En attendant, je vous souhaite à tous une très belle année 2018, remplie de petits et grands bonheurs, de câlins, de rires et de beaux moments en famille ou entre amis !

 

Publicités

52 commentaires sur “Un problème de légitimité…

  1. Merci pour le brio! Tu sais c’est un doute que j’ai régulièrement, je me culpabilise presque d’avoir des filles sages, sans problème et pas trop difficiles…Mais au final, lorsque j’ai émis ces réserves, plusieurs lectrices m’ont dit que justement, ça leur faisait du bien de savoir que ce n’était pas toujours des soucis, un enfant, que des fois tout roule, et ça leur donne une bonne dose de positif. Je crois qu’il ne faut pas déprécier notre point de vue, il n’existe pas d’expert en enfant, qu’on ait des problèmes ou pas, qu’on s’y connaisse bien ou pas. Personne n’a le monopole du savoir et ce qui est intéressant c’est justement la confrontation, la multiplicité des points de vue et des ressentis personnels. Pour moi c’est ce qui fait la richesse de la blogo, alors, ne te casses pas trop la tête et écrit ce que tu as envie d’écrire…honnêtement personne n’attends après nos conseils pour se faire un avis définitif sur une question, alors ne te mets pas trop la pression ;o) – moi j’aime te lire quoi qu’il en soit!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que c’est parfois difficile d’imaginer que notre petite vie sans histoire peut intéresser, mais finalement c’est exactement ce que j’aime aussi lire chez les autres (et les photos de tes puces toutes câlines sur Instagram sont d’ailleurs un vrai régal 😉 ). Je suis plutôt du genre à me poser 10 000 questions avant de publier un article, si bien que j’en oublie parfois que c’est aussi pour moi que j’écris !

      J'aime

  2. Pour commencer il n’y a pas d’obligation à écrire donc si tu n’es pas inspirée en ce moment aucun problème 🙂 . Cela dit quand je lis des blogs je ne cherche personnellement rien de bien compliqué. Si j’ai envie de me renseigner sur un thème bien particulier je lis un livre. Sur les blogs je cherche plutôt de bonnes copines maman pour prendre un café et discuter de tout et de rien ! Et il y a dans cette simplicité au moins deux articles de toi qui m’ont marquée : celui sur ton chien et celui sur ton projet éducatif.

    Aimé par 2 personnes

    1. Ton commentaire me fait énormément plaisir, parce que je crois que l’article sur mon chien est un de ceux que j’ai préféré écrire 🙂 Finalement, c’est vrai que moi aussi ce que j’aime c’est lire le quotidien, même tout simple, d’autres mamans et surtout les échanges que l’on peut avoir !

      Aimé par 1 personne

  3. Oh bah non, il ne faut pas…même si je comprends parfaitement ce que tu ressens (c’est normal je pense!). Mais ton regard nous apporte forcément quelque chose, couplé à ta façon de vivre les choses, ton style, ton écriture….alors continue à écrire, on est là 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Je pense qu’on a tous une légitimité à partager ce que l’on vit en tant que parent ! Chaque expérience de parent, chaque relation parent-enfant est unique et vaut la peine d’être partagée. Je comprends ce que tu ressens vis-à-vis des parents qui ont un enfant qui dort peu/mange mal/est malade ou une combinaison des trois, le mien n’a jamais eu de problèmes et j’ose à peine commenter les articles de blogueuses qui traitent de ces problèmes, parce que j’ai peur qu’on me reproche d’avoir de la chance. Je suis 100% d’accord avec GToch, le blog c’est ta bulle publique à toi, tu y mets ce que tu veux. Donc : continue comme ça :-)))

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que j’ai une bonne résolution 2018 toute trouvée : relâcher la pression et me poser moins de questions 😉
      Ce que tu dis à propos de commenter des articles sur ces sujets, je le comprends tout à fait. Je ne me vois pas dire « Chez moi tout va bien » à quelqu’un qui cherche des solutions. Alors souvent comme toi je m’abstiens.

      J'aime

  5. Tu sais on apprécie aussi de lire que tout va plutôt bien pour d’autres personnes^^
    Alors si tu déculpabilises et nous raconte ton histoire de super maman d’une petite adorable pour qui tout se passe bien… ça nous va aussi 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Bon alors moi de ce côté là, j’ai toute ma légitimité, un prématuré, un grand avec un retard de langage et un refus de grandir, un chat allergique addict aux consultations chez le véto et un papa loin. Bon, tu vois, j’ai une longue vie de blogueuse qui m’attend… quoique, si j’avais gardé mes kilos de grossesse, j’aurais pu faire une rubrique rééquilibrage alimentaire…merde j’ai loupé le filon…
    Bon alors déjà, on a le droit d’aller bien.
    Et ensuite, on a le droit de s’angoisser pour des « petites choses », parce qu’il y aura toujours pire de toutes façons. Quand j’ai ouvert mon blog, tout allait ‘bien’ mais je me posais beaucoup de questions sur tout (à chaque étape), j’avais envie de partager, de raconter, d’avoir des avis, d’en parler parce que c’était la plus belle aventure que je vivais. Après, si les bébés jumeaux blonds et bouclés sont plus vendeurs, tu peux toujours en kidnapper 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ben tiens voilà que tu me donnes une idée : mes kilos de grossesse… 😉
      C’est vrai que finalement même pour des « petits » problèmes du quotidien, ça fait du bien d’en parler, de partager tout ça pour se sentir moins seule.
      Pour les jumeaux blonds et bouclés effectivement je vais y réfléchir !

      J'aime

  7. Légitimité ??? Tu ne trouves pas ta place dans l’escalade du malheur ? Temps mieux 😉 Si la blogo ne servait qu’à raconter ses malheurs petits ou grands, nous nous donnerions des conseils sur la meilleure manière de quitter ce monde, ça serait trop déprimant.
    Chacune a sa place et tu mérites pleinement la tienne.
    Ton lectorat est adulte et vacciné **j’ose l’espérer pour la plus part**, si ce que tu écris lui plaît, il lira. Tu n’as pas besoin de chercher à lui faire plaisir. Ton blog est le reflet de toi-même et pas celui de ton lectorat.
    Si ton prochain article doit s’intituler « ma fille fait des nuit de 14H et je le vis bien », alors allons-y, moi je suis ❤
    Je te souhaite de te retrouver et de faire ce qu'il te plaît !
    A bientôt j'espère 😉

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai effectivement tendance à parfois oublier que j’écris aussi pour moi ! Je crois que tous vos commentaires m’aident aussi à prendre conscience de tout ce que ce blog et les échanges qu’il m’amène ont de positif et d’important pour moi !
      Et merci d’être là ❤

      J'aime

  8. Je pense que ton blog est ton espace à toi et tu n’as pas besoin d’avoir de « gros » soucis pour avoir la légitimité de parler de ce dont tu as envie.
    Sinon, finalement assez peu de personnes auraient cette légitimité !
    Moi la première !
    Je trouve dommage de se censurer pour ça.
    Mais comme toute chose, tout dépend du pourquoi tu blogues 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, vu le nombre conséquent de brouillons en attente je pratique assez bien l’auto-censure 😉 Je crois qu’il faut surtout que garde toujours en tête que justement c’est surtout pour les échanges avec vous toutes que je blogue !

      J'aime

  9. Moi, au contraire, j’aime bien te lire, ça me fait me sentir moins seule dans la blogosphère (je suis toujours surprise quand de gros blog me disent connaitre mon blog, ils ne commentent pas …): je n’ai pas une très belle plume, ni un humours incisif, pas franchement de « gros » problème avec les enfants … bon par contre, je me pose facilement des questions existentielles (et inutiles …). Donc j’aime bien lire ton blog, je m’y sens comme chez moi 🤗😙

    Aimé par 1 personne

  10. Olallalaa mais madame Lavande, personne n’est légitime à parler dans ce cas là 🙂
    Heureusement que tout n’est pas apocalyptique chez toi (et chez les autres 😉

    On peut aussi parler de ces petits riens charmants qui font toute la valeur de la maternité 🙂
    Ton blog et tes écrits ont toute leur place, il n’y a pas d’examen « j’en ai assez bavé, je peux être blogueuse » à passer pour se lancer !
    C’est tout l’intérêt d’un blog je trouve : pouvoir partager, bien sûr, ce qui est difficile, mais aussi juste le quotidien et les jolis moments… dans lesquels se retrouvent aussi les gens 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que je traverse une déprime blogesque saisonnière 😉 Effectivement tu as mille fois raison, heureusement que tout n’est pas noir chez moi, j’en suis la plus heureuse d’ailleurs. Mais je me pose trop de questions avant de publier un article je crois !

      J'aime

  11. Personnellement, j’apprécie de te lire, le sujet ne fait pas tout… Ta personnalité, ta douceur, ta gentillesse transparaissent au travers de ton blog. Et perso, c’est ce que je recherche quand je lis quelqu’un, : l’authenticité. Je suis comme toi, je doute en permanence, je me remets en question continuellement, et je culpabilise…
    Mais franchement, si cela te fait plaisir d’écrire ici, continue. Ceux qui apprécieront resteront, les autres partiront…
    Chacun ses problèmes, chacun sa vie, ne culpabilise pas pour ça (dit celle qui a publié un article quasi similaire ce matin !)…
    Bises
    Virginie

    Aimé par 1 personne

  12. Tu es chez toi ici. Les lecteurs viennent s’ils le veulent. Si ton blog ne plait pas, ils passeront leur chemin. Je trouve tes articles très agréables à lire. Ton blog a du style. Pour moi, tu as toute ta place ! Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  13. Est-ce que tu aimes écrire? Est-ce le fait de coucher les mots sur le papier te procure du plaisir, de la joie? Est-ce que tu aimes échanger? Dans ce cas, tu n’as pas de questions à te poser, continue! Tu es tout à fait légitime, peu importe que tu n’aies aucun enfant malade ni autre souci particulier. Merci beaucoup pour le clin d’oeil! En tous cas, je me régale de suivre ton quotidien. Je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

    1. Sans hésitation je réponds oui à tes questions. J’ai parfois tendance a oublier que finalement le plus important c’est de faire quelque chose qui me tient à cœur, sans me préoccuper du reste… Je crois qu’écrire sans me mettre de barrières va faire partie de mes bonnes résolutions de l’année 😉

      J'aime

  14. Oh ben j’aurais pu écrire ces mots-là ! A la différence que je ne suis pas quelqu’un qui voit la vie en rose, donc des soucis et des galères, j’en ai toujours des tas à raconter sur mon blog (#moderelou). Mais justement, parfois je me dis que c’est pas forcément ça non plus que les gens viennent chercher à me lire, et, comme toi, je me triture les méninges, mes brouillons restent à l’état de brouillon et mon blog meurt doucement de sa belle mort.
    Bref, je n’ai pas la solution, mais au moins je te comprends pleinement ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ton commentaire me touche, parce que tu es une de celles (avec DieFranzoesin) que je suis depuis longtemps, qui m’ont donné envie de créer ce blog. Je me retrouve souvent dans tes articles que je lis toujours avec plaisir, même s’ils parlent juste du quotidien.
      Je viens de lire ton commentaire sur le dernier article de DieFranzoesin justement et je crois que Décembre a décidément été une période un peu morose pour beaucoup (bon moi je n’ai à m’en prendre qu’à moi même, si je ne publie pas, effectivement mes stats ne risquent pas de monter 😉 ).

      J'aime

  15. Tu es tout autant légitime que n’importe qui ! Si tu aimes écrire et parler de ton bonheur, continue ! Et je serai là pour lire tout ça, c’est aussi un peu comme si on parait à notre copine ! On est contente de voir que tout va bien !
    Je dirai même au contraire, inonde tout de ton bonheur et de ton optimisme. Je ne vois pas pourquoi tu n’aurais pas le droit de nous partager ça.
    Et tu sais au final on parle toutes plus ou moins de la même chose et peu importe l’histoire je crois que ce qui nous réunit toutes c’est l’amour pour nos enfants ❤
    Bises à toi

    Aimé par 1 personne

  16. J’arrive un peu en retard, désolée!! Personnellement, tu fais partie de celle que je préfère lire. Pourquoi? Pour ta simplicité, ta petite vie heureuse qui fait du bien, ton souffle de douceur, et puis sûrement car bizarrement, je me sens assez proche de toi dans ce que tu décris 🙂
    Si tu as envie de faire un article sur comment la Biscotte est devenue propre en 0 jour sans que tu lui demandes, vas-y, ça me donnera du courage pour me lancer 😉 Tous tes articles sont légitimes pour tes lecteurs. C’est pour ça qu’on revient!
    Donc, si tu as toujours l’envie d’écrire, que tu aimes ça et même si c’est pour raconter comment Biscotte mange sans s’en mettre partout, moi je signe pour rester 🙂
    J’espère te relire vite mais prends le temps qu’il te faudra!!
    Et merci pour le petit clin d’œil!!

    Aimé par 1 personne

    1. Ton commentaire me touche beaucoup, je crois que je lis ton blog exactement pour les mêmes raisons 🙂 Je crois aussi que je me suis posé beaucoup de questions sur l’avenir du blog ces derniers temps et un peu de déconnexion m’a fait prendre conscience que cet espace était important pour moi mais que je devais aussi relâcher un peu la pression, passer un peu moins de temps sur mon téléphone etc. (je suppose que tu vois ce que je veux dire, vu ton dernier article concernant les écrans 😉 ) Bref je vais continuer à écrire ici mais avec beaucoup moins de prise de tête !

      Aimé par 1 personne

  17. J’ai lu et relu ton article plusieurs fois, et n’ai découvert que ce matin que tu as ‘linké’ mon blog. Mille mercis pour cette jolie attention 🙂
    La légitimité nous chatouille toutes à un moment donné, mais je te trouve difficile avec toi-même. Il y a deux aspects dans le joli journal que tu tiens ici : son aspect public, partager avec nous ce qui te tient à coeur, et dans cette optique je suis certaine que toutes tes lectrices ont besoin d’une petite lucarne sur cette petite fille que tu décris comme facile (mais qui, au fait, ne serait pas simplement le fruit de ce que tu lui transmets ?! ); et 2, son aspect de transmission. Laisser des traces par l’écrit et l’image de votre quotidien, de son enfance, si c’est quelque chose qui te tient à coeur, alors fais-le.
    Il y a de la place pour toutes et tous, et tu manquerais au paysage de mes lectures, c’est certain 😉

    Aimé par 1 personne

  18. Tu mets les mots sur mes questionnements… Qui suis-je et que puis-je?
    Je publie de moins en moins. Je ne sais plus par où commencer et je crains de souffrir du syndrome de la page blanche : à la fois remplie d’idées et de choses à dire et en même temps la peur de ne pas dire comme il faudrait.
    Sache, en tout cas, que je te lis toujours avec plaisir et que je trouve en toi une belle franchise, une ouverture sur le monde et sur ta vie qui m’émeut régulièrement.
    Ce que tu as à dire m’intéresse et me plait. J’aime les jolis mots et la belle profondeur de tes réflexions.
    Mais je suis mal placée pour t’encourager à écrire davantage ;-).

    Aimé par 1 personne

    1. Je te trouve dure avec toi même, j’ai toujours le sentiment que tes mots sonnent justes même quand tu abordes des sujets un peu sensibles sur ton blog. Je dois bien avouer que tu fais partie de celles qui m’ont poussée à me lancer dans l’aventure du blog 🙂 Je te remercie pour tes mots réconfortants !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s