Dans ma tête

L’enfant que j’étais… #TAG ~ Les petites bulles de Picou

Cette semaine c’est avec plaisir que je réponds au TAG initié par la sympathique Picou Bulle. Elle nous a proposé il y a peu de nous replonger dans nos souvenirs d’enfance (d’ailleurs si tu souhaites découvrir sa version, et celle des nombreuses blogueuses qui ont déjà répondu à son invitation c’est par ici). C’est donc avec une joie toute enfantine que je vous propose à mon tour de découvrir Mini-Lavande, à travers mes réponses à ses questions !

L’enfant que j’étais était une enfant…

Bavarde, pipelette, un vrai moulin à paroles ! Ce trait de caractère m’a d’ailleurs suivi jusqu’à aujourd’hui, j’aime la discussion, le débat. Je peux passer des soirées entières à discuter autour d’une tasse de thé avec mes amis !

Mais, d’après mes parents, j’étais surtout une enfant facile, plutôt calme et (parfois trop) réfléchie. D’après mon frère, j’étais une grande sœur un poil exigeante : pendant des années, il a gentiment joué le rôle de l’élève pendant que je faisais la maîtresse, allant même jusqu’à lui confectionner des cahiers de vacances maison… Et bien sûr, qui dit maîtresse et élève parfois dissipé, dit punition, mon adorable petit frère a même accepté parfois de faire des lignes « pour de faux » (enfin je vous rassure, en contrepartie je lui faisait parfois ses devoirs en cachette de nos parents…).

Mais surtout, de mon point de vue cette fois, j’étais une enfant heureuse. Mes souvenirs d’enfance sont peuplés de fous rires, de discussions sans fin avec mon frère, de jeux, d’activités et de câlins avec mes parents et bien sûr d’une tonne d’amour.

Diapositive4

L’enfant que j’étais avait pour jouet préféré…

Toute petite, c’était sans hésiter mes poupées qui m’occupaient le plus. Ma préférée s’appelait Tinie (ne me demandez pas d’où j’ai sorti ce nom, je n’en ai vraiment aucune idée !) et je passais mon temps à la faire manger, l’habiller avec les petits vêtements gentiment confectionnés par mes grands-mères ou ma maman, ou encore à la coucher avec ses copains, dans les petits lits superposés fabriqués par les doigts en or de mon papa (et que la Biscotte à découverts cet été avec enthousiasme !)

Plus grande, ce sont mes crayons de couleur qui sont devenus mes meilleurs amis. Je peux vous dire que le frigo de mes parents, de mes grands-parents et de bon nombre de nos proches étaient chargés de mes œuvres.

Mon grand-père maternel m’a beaucoup appris dans ce domaine et c’est également lui qui m’a initié à la peinture. J’ai lâché mes crayons, par manque de temps essentiellement, en démarrant mes études supérieures, mais je vous avouerais que ça me manque parfois…

Diapositive1
Je vous présente mini-Lavande, encore à la maternité, dans les bras de mon papa !

L’enfant que j’étais se régalait de…

Chocolat ! C’est depuis toujours mon péché mignon, hérité d’une longue lignée d’ancêtres chocolatvore.

Mon gouter préféré se résumait à une barre de chocolat noir avec un morceau de pain et tous les soirs, après le dîner, nous avions droit à un morceau de chocolat fantaisie : aux noisettes, à l’orange, au café etc. (Tradition que nous perpétuons d’ailleurs avec Mister M.).

Mais j’ai aussi le souvenir des Samedis ou nous répondions toujours, en chœur avec mon petit frère : « des pâtes ! » à la question du repas du soir. Le plat de pâtes du samedi soir est d’ailleurs resté une institution chez mes parents, même aujourd’hui.

 

L’enfant que j’étais s’est un jour fait gronder parce que…

Je n’ai pas souvenir de grosse bêtise à la maison (si ça se trouve je fais un dénis de bêtise !). Par contre au collège, en 5ème il me semble, j’ai le souvenir mémorable d’une punition donnée par ma prof d’allemand qui n’en pouvait plus de me voir mâchouiller des chewing-gums en classe (et je pense qu’en effet ça devait être un poil agaçant ! ).

J’ai donc dû copier 100 fois : « Ich darf kein Kaugummi kauen in Deutsch Unterricht », et vous voyez, aujourd’hui encore cette phrase est gravée dans ma mémoire !

Diapositive3
Déjà complices…

L’enfant que j’étais rêvait de…

Devenir maîtresse d’école puis, au collège, professeur d’histoire-géo. Et je dois bien avouer que si je dois un jour me reconvertir je reviendrais très certainement à mes premières amours. J’ai d’ailleurs réfléchi déjà une fois sérieusement , il y a quelques années déjà, à passer le concours de professeur des écoles, avant de finalement choisir une reprise d’études sous la forme d’un master en alternance.

Quant à l’histoire, cela reste toujours une de mes passions. J’aime beaucoup lire des romans historiques ou regarder des émissions télé sur ces sujets. J’aime cette impression de plonger dans un autre monde, de découvrir ce qui a fait que nous en sommes là aujourd’hui (en bien comme en moins bien d’ailleurs).

Diapositive2
Cette photo est la préférée de mon mari, il l’a même dans son portefeuille !

L’enfant que j’étais lisait…

Tout ce qui lui tombait sous la main ! J’ai su lire assez tôt, ce qui m’a permis de passer de la grande section de maternelle directement au CE1. Et à partir de ce moment-là j’ai été une boulimique de lecture.

Je lisais les « grands classiques » (adapté à mon âge évidement), la littérature jeunesse puis j’ai découvert les polars, j’ai eu ma période science-fiction ou encore thrillers. Parfois, j’étais tellement conquise par un auteur que je dévorais l’ensemble de son œuvre ou presque : Robert Merle, Emile Zola, Maxime Chattam, Colette ou encore Bernard Werber y sont passés.

Je crois qu’avoir le temps de lire est la chose qui me manque le plus de mon enfance ! Là où je pouvais lire un ou deux romans par semaine, j’arrive aujourd’hui péniblement à en terminer un par mois, parfois moins !

Diapositive5
Et celle ci c’est ma préférée ❤

L’enfant que j’étais trouverait mon moi de maintenant…

Finalement pas si différent de son moi d’avant, et en tous les cas, assez conforme à l’idée que j’en avais à l’époque : un travail intéressant, une jolie maison, un mari plein d’humour, une Biscotte à croquer et l’envie d’agrandir la fratrie.

Je crois avoir fait miennes les valeurs et le gout des choses simples que m’ont transmis mes parents et j’ai la chance d’avoir trouvé l’homme qui les partage, qui me pousse à me dépasser et qui, par-dessus tout, est le papa idéal de mes enfants, présents ou futurs.

J’espère que ce petit retour en arrière vous a plu ! Moi en tous cas, je me suis bien amusée à rédiger cet article et je remercie encore une fois Picou pour cette chouette idée !

Publicités

43 commentaires sur “L’enfant que j’étais… #TAG ~ Les petites bulles de Picou

  1. J’adore! merci d’avoir joué le jeu et partagé tes jolis souvenirs, ça avait l’air chouette et plein, plein d’amour!! Tu sais que je peux peut être éclaircir un mystère? J’avais moi aussi une poupée tinnie, avec des cheveux blonds…et c’etait en fait la marque de la poupée. Peut être avait tu la même?? J’espère que tu t’es en tout cas éclatée autant que moi à replonger dans cette période! (et tes photos sont très belles!)

    Aimé par 1 personne

  2. Oh la la j’adore ce tag, je vais peut-être me lancer ! En ce moment je ne suis pas très inspirée, enfin si, j’ai plein d’idées d’articles mais je n’ai pas le temps de les écrire ! Je suis débordée au boulot et le soir j’ai juste envie de dormir ! Bref, je me rends compte en te lisant qu’une fois de plus nous avons beaucoup de points communs ! La petite fille calme et ton goût pour le chocolat, la lecture et l’histoire (j’ai une licence d’histoire, entre autres). Je garde un peu de suspens pour le reste, si jamais je réponds également à ce tag!

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup ce TAG, c’est toujours amusant de se replonger dans notre propre enfance quand on blog sur nos enfants (et nos difficultés de parents) 😉
    (Par contre, je suis jalouse, tout le monde semble avoir une tripoté de photos vintage déjà numérisé)

    Aimé par 1 personne

  4. De jolies réponses tout en douceur, qui te ressemblent je trouve… tes photos sont superbes ! J’avoue que le coup de la phrase en allemand m’a bien fait rire… Je vous que nous étions toutes de grandes lectrices. Les œuvres de Chattam et Werber sont aussi passées chez moi (entre autres)…

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime vraiment ce tag et quel plaisir de te lire. J’ai un coup de coeur pour tes photos qui dégagent tellement d’émotion, elles ont presque un côté poétique.
    J’ai bien rigolé avec la phrase en allemand, comme quoi ça a du bon car tu t’en souviens encore aujourd’hui 😀
    Comme toi j’aime beaucoup les romans historiques et vu que tu aimes l’Histoire : quelle est ta période préférée de l’Histoire ?
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci ! J’aime beaucoup me plonger dans les vieilles photos et j’ai la chance d’avoir des parents qui en ont pris beaucoup ! 🙂
      Et puis pour l’histoire j’aime beaucoup la période de François 1er à Louis XIV (D’ailleurs ce n’est pas pour rien que j’ai autant aimé la série des « Fortunes de France » de Robert Merle 😉 ). Mais à l’adolescence je me suis passionnée pour la seconde guerre mondiale, notamment en en discutant beaucoup avec mon grand-père maternel qui l’a vécu de près ! Et toi ? 🙂

      J'aime

  6. Merci d’avoir partage avec nous les photos adorables de ton enfance!
    Petite, moi aussi j’ai fait subir des heures de classes a mes petites soeurs… mais jamais fait leurs devoirs pour elles! Tu etais drolement sympa, tout de meme 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s