Vie de Biscotte

18 mois de toi, 18 mois de nous

Ma toute petite Biscotte (si si, c’est encore un tout petit petit bébé, d’ailleurs je viens juste de vous raconter mon accouchement, ce n’est pas une preuve ça ?) a eu 18 mois hier.

18 mois qui sonnent à mes oreilles comme son rire si communicatif qui résonne du matin au soir.

18 mois et un joli bébé qui s’est doucement transformé en pétillante petite fille.

Parce qu’il faut bien que je l’avoue, elle n’a plus vraiment l’air d’un nourrisson. Alors pour marquer cette étape, quoi de mieux qu’un petit bilan !

Filigrane

Sociabilité

La Biscotte n’a jamais été très sauvage, voire même pas sauvage du tout : elle sourit à tout le monde et même si parfois les hommes, surtout barbus, l’impressionnent un peu au début, elle finit vite par se dérider. Mais la Biscotte c’est aussi un caractère bien trempé (j’entends d’ici les mamies me souffler de concert qu’il y a de l’hérédité…) : quand elle veut quelque chose, et que pour une obscure raison de parents tortionnaires nous ne voulons pas, il faut déployer des trésors de diplomatie pour l’amener à passer à autre chose.

La Biscotte commence à répéter les prénoms de ses copains de crèche et surtout de chez Nounou. Quand nous arrivons à la crèche le matin, j’entends toujours plusieurs petits dire « c’est Biscotte ! C’est Biscotte ! » (bon ok, en vrai elle ne s’appelle pas vraiment Biscotte) et après un bisous arraché de justesse, elle file rejoindre ses petits camarades ou s’installer sur les genoux d’une personne de l’équipe. Chez Nounou c’est encore plus mignon, elle a droit à un bisous des 3 autres petits et des 2 filles de la nounou.

Pour l’instant, que ce soit à la crèche ou chez Nounou, on nous rapporte qu’elle joue bien avec les autres, sans se laisser marcher sur les pieds et en étant bien intégrée au groupe.

Il y a quelques semaines, elle a également eu l’occasion de passer quelques jours avec sa petite cousine qui a 6 mois de moins qu’elle. Et j’ai aimé voir ma Biscotte jouer à la grande sœur, prêter ses jouets et tenir le biberon de sa cousine.

Diapositive3
Les deux cousinettes en action

Avec ses grands-parents, la Biscotte est également très complice. Elle aime beaucoup aller chez mes parents qui lui font découvrir un tas de choses : des livres, mes poupées, les arbres et les insectes du jardin, arroser les fleurs avec papi, faire de la ratatouille avec mamie, etc.

Elle apprécie aussi beaucoup les appels vidéo hebdomadaires avec mes beaux- parents qu’elle reconnait désormais très bien, même sur le téléphone. Elle aime d’ailleurs beaucoup faire semblant de téléphoner, en tenant de longues conversations avec un interlocuteur imaginaire !

Avec nous, la Biscotte est parfois une vraie tête de mule mais pour l’instant nous arrivons la plupart du temps à éviter les crises en prenant le temps de lui expliquer les choses. Mais bien évidement, c’est parfois un peu difficile à son âge d’accepter que non, à 19h, alors qu’il fait 15°c et qu’il pleut, on ne peut pas aller faire de la balançoire dehors ! (Cet épisode nous aura valu 10 min de pleurs inconsolables, collée à la baie vitrée donnant sur le jardin, avant que l’appel des jouets qui l’attendaient dans le bain ne soit le plus fort…)

A côté de cela nous avons vu apparaitre depuis quelques semaines de vrais câlins de sa part. Ni Mister M. ni moi ne savons résister à ses petits bras qui serrent notre cou et à sa tête au creux de notre épaule. Depuis peu elle sait faire de vrais bisous, avec le bruit et tout et tout 😊

Notre chien a d’ailleurs droit, tous les matins, à son bisou avant que nous partions. Ces deux-là forment une belle équipe !

Diapositive1
En balade avec Mamie

Langage

Le vocabulaire de la Biscotte s’étoffe peu à peu. Nous n’avons pas compté, mais je dirais qu’elle prononce correctement (ou tout au moins de manière suffisamment intelligible pour être comprise par tous) une bonne trentaine de mots.

Il y a d’abord eu « Papa » et « Maman », « oui », « non », « merci », « pot » et « bébé » (sa poupée) puis les parties de son corps : « nez », « bouche », « main », « yeux », « tête » …, « au revoir » ou « bye bye » selon l’humeur mais aussi plus récemment « échap » (écharpe) et « chaussures », associé au nom de leur propriétaire.

Elle nomme aussi certains aliments : « pain », « eau », « fromage », « compote » ou encore « yahourt ».

Ces dernières semaines, sa passion pour les animaux en tous genre lui a permis d’élargir son vocabulaire. Elle sait désormais nommer et reconnaitre un chien, un chat, un oiseau, une tortue (son préféré), un cochon, ainsi qu’un lapin et une poule – animaux qu’elle côtoie chez Nounou, ou encore les deux derniers en date : l’escargot (alias « cargo ») et « libelllluuuule » (à prononcer avec la bouche en cul de poule siouplait).

Elle commence également à associer un cri à chaque animal : « wroooar » pour le lion, « wouf » pour le chien, « meuuuuu » pour la vache.

Coté compréhension, elle sait reconnaitre dans ses livres beaucoup d’objets dont elle ne prononce pas encore vraiment le nom : elle différencie les voitures, motos et camions, sait pointer du doigt un tee-shirt et un short, une balançoire, un ballon ou un tobogan.

Elle comprend également presque tout ce qu’on lui dit et sait aller chercher ses chaussures ou les ranger, aller dans telle ou telle pièce de la maison sur demande.

Avec Mister M. nous trouvons vraiment cela passionnant de la voir évoluer jour après jour !

Diapositive2
C’est MOI qui tient le chien !

Sommeil

De ce côté-là pas de grand changement : la Biscotte est plutôt du genre marmotte. Elle se couche et s’endort entre 20h15 et 20h30 et se réveille entre 7h30 et 8h le matin. L’après-midi, elle dort en général 1h30 à 2h.

Depuis que ses 16 premières dents sont dehors, nous n’avons plus de micro-réveils ou de pleurs dans son sommeil. Pour elle comme pour nous, les nuits sont bien plus reposantes.

Apprentissage du pot

Depuis ses 14 mois la Biscotte a adopté le pot. Coup de chance, la première tentative a été la bonne : après plusieurs siestes où elle enlevait sa couche et faisait pipi dans son lit nous nous sommes dit que c’était peut-être un signal. Nous avons sorti le pot et dès qu’elle s’est assise dessus : un pipi et un caca !

Par la suite, connaissant ses « horaires » nous lui avons régulièrement proposé le pot et depuis un bon mois désormais il n’y a quasiment plus de couches « caca ». La Biscotte commence d’ailleurs à réclamer d’elle-même le pot, parfois même pour un simple pipi.

Nous avons encore deux années de crèche devant nous, donc pour l’instant nous laissant faire les choses sans forcer. (Même si j’espère secrètement être sortie des couches d’ici quelques mois quand même).

Diapositive4
Oh hisse ! (je vous rassure l’arrosoir était vide ^^ )

Motricité

La Biscotte passe désormais plus de temps à courir qu’à marcher ! Elle est toujours partante pour une balade et est capable de marcher un long moment. Nous pouvons maintenant faire de vrais balades à trois, pendant lesquelles elle alterne entre marcher en tenant la laisse du chien et rire aux éclats sur les épaules de papa !

Elle joue parfois à marcher à reculons et monte et descend depuis peu les escaliers de face, en se tenant au mur ou à la rampe d’une main. Elle ponctue d’ailleurs généralement chaque marche par un « oh hisse ! »

Coté motricité fine elle apprécie beaucoup les jeux d’empilement ou les boites à forme. Elle joue également beaucoup avec les poupées qu’elle couche, berce ou à qui elle donne le biberon. Mais sa principale occupation en ce moment ce sont les livres : soit des imagiers qu’elle lit et relit toute seule ou avec l’un de nous et soit de petites histoires qu’elle nous amène pour qu’on les lui lise.

Elle mange désormais toute seule plutôt proprement, à la fourchette ou à la cuillère, et boit au verre. Elle aime beaucoup me piquer l’éponge quand je nettoie la table tte de sa chaise haute à la fin du repas.

Coté alimentation, depuis environ un mois, la Biscotte a adopté les morceaux. C’est donc un énorme gain de temps pour nous au moment de la préparation des repas : toute la famille mange désormais la même chose dans la plupart des cas. Il n’y a que les crudités qu’elle n’apprécie pas trop pour l’instant. De manière générale, elle aime d’ailleurs plutôt manger bien chaud. Si son plat refroidit trop elle nous dit « chaud » en montrant son assiette pour que nous la lui fassions réchauffer.

Je m’arrête là, parce que sinon je suis partie pour écrire un vrai roman. Bien évidement il est tout à fait inutile de vous préciser que je suis parfaitement objective et pas du tout gaga de cette petite bonne femme dont le rire est ma drogue quotidienne (et elle ne fait rien pour que je m’en sorte, le rire est son mode d’expression favori !). On se retrouve dans 6 mois pour le bilan des 2 ans 🙂

Publicités

35 commentaires sur “18 mois de toi, 18 mois de nous

  1. C’est un chouette bilan!
    Ma fille adore dire « Oh hisse » quand elle monte les marches.
    Pour le pot c’est chouette! Certains enfants se passe des couches relativement tôt. C’est sûr que c’est une corvée en moins d’autant plus si ça vient d’elle. 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Chouette article! 🙂 Little Miss S. a presque 3 ans et pourtant j’ai l’impression qu’elle avait 18 mois hier… Quelle chance que ta fille aime la marche! Ici ce n’est pas du tout le cas! Little Miss S. marche quelques minutes, puis on entend: « Je suis fatiguée, les bras! ». Et dur dur de la convaincre de continuer à marcher (j’ai mal au dos à force de la porter moi!). Je suis jalouse des câlins aussi, la mienne m’en fait rarement et concernant les bisous, il faut vraiment que je la supplie ou que je fasse semblant de pleurer… pour en avoir. En tout cas c’est vrai que, comme tu l’avais remarqué, elles se ressemblent physiquement toutes les deux! C’est rigolo!

    Aimé par 1 personne

  3. Forcément ton article me parle car mon loulou ne va pas tarder à avoir 18 mois également, ça me fait peut-être encore plus quelque chose que les 12 mois !
    C’est super pour le pot, et elle a l’air de beaucoup parler !
    J’écris rarement ce genre d’article car le mien fait partie de ceux qui ont en retard au contraire.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une étape 18mois tu as raison ! A 1an ce sont encore un peu des bébés mais 18mois je trouve que ça devient des petits enfants 😊
      La Biscotte est une vraie pipelette ! (Mais en même temps il paraît que ses parents ne sont pas muets… 😅)
      Je crois qu’ils sont à un âge où il peut y avoir de grands écarts d’un enfant à l’autre mais qui se combleront d’un coup. Je suis sûre que dans 1 an Monsieur Bébé sera sûrement en avance sur certaines choses par rapport aux petits de son âge 😘😘😘

      J'aime

  4. Le temps passe tellement vite. Ma fille va avoir 3 ans dans 1 mois (quoi déjà ?!!) et je la revois encore pourtant très bien dans ton article.
    Bravo à ta petite Biscotte pour tous ces apprentissages.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est clair qu’avec elle il n’y a pas beaucoup de pause : elle déborde d’énergie dès le réveil et le soir pouf elle s’endort comme une masse ! (J’aimerais bien savoir comment elle fait d’ailleurs, parce que moi aussi je voudrais arriver à m’endormir dès que je suis dans mon lit 😉 )
      Pour le pot, je suis bien consciente qu’on a eu de la chance ! Mais tu me diras, au moins il s’assoit dessus ton loulou ! Le fils d’une de mes amies refuse catégoriquement de s’asseoir sur le pot !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s