En famille

Finies les vacances !

Me revoilà donc après 3 semaines en points-tillés, où j’ai tenté de me déconnecter un peu 😊 (je dis bien un peu, parce que le sevrage total de smartphone est encore au-dessus de mes forces, mais j’ai quand même accumulé un sacré retard de lecture et de commentaires sur mes blogs chouchous !). Je vous préviens, cet article risque d’être un peu en vrac, mais je c’est l’occasion de vous raconter un peu nos vacances chez mes beaux-parents.

Celles et ceux qui me suivent sur Instagram le savent sans doute, nous sommes partis deux grosses semaines chez mes beaux-parents aux Antilles. Les préparatifs ont été un peu stressants, je redoutais particulièrement le voyage avec une Biscotte de 13 mois au sommet de sa forme et qui, depuis qu’elle a découvert qu’on pouvait courir, a oublié qu’elle pouvait aussi marcher pour ménager un peu ses pauvres parents…

Et puis pour couronner le tout, je me suis aperçue à deux jours du départ (en imprimant les cartes d’embarquement en fait) que nous devions changer d’aéroport à Paris ! Et oui, Mesdames et Messieurs c’est officiel, je suis nulle en réservation de voyage : je n’avais même pas vu ça en réservant nos billets, non modifiables et non remboursables, cela va de soi ! 😉

Finalement nous avons quand même pu constater qu’Air France était plutôt bien organisée pour assurer le transfert de Roissy à Orly, mais nous nous serions quand même bien passés de devoir récupérer nos bagages, faire 1h de bus et réenregistrer à nouveau nos grosses valises (oui, je sais, mon mari m’avait prévenu que j’en emportais 10 fois trop, mais que voulez-vous, je suis une adepte du « on ne sait jamais, ça pourrait servir… »).

Nous avons finalement embarqués en temps et en heures pour les Antilles, avec une Biscotte fort compréhensive, qui a attendu sans broncher (mais en mangeant un bon morceau de mon sandwich) son repas de midi jusqu’à 13h30, coincée dans un porte-bébé, certes ergonomique, mais surtout réduisant grandement sa liberté de mouvement (je vous épargne les détails sur l’état de mon dos après 1h debout, dans la file d’attente des douanes, avec mes 10kg de bébé sur le ventre… J’ai failli sauter au cou du gentil douanier qui nous a fait passer en priorité sous les portiques ! (Je me suis retenue hein, je suis une femme mariée 😉)

Je vous avais dit que j’avais un peu peur de voyager avec un bébé d’un peu plus an et en effet, il a quand même fallu occuper la Biscotte pendant les 8h30 de vol. Finalement entre le repas de midi, une sieste de 2h, le gouter et le repas du soir, il nous est resté 3 bonnes heures pendant lesquelles l’occupation principale a été de faire le tour de l’avion derrière une Biscotte qui faisait des sourires à tout le monde. Je crois que je n’ai jamais autant discuté de ma vie avec des inconnus dans l’avion !

Diapositive2
Comment ça il y a un morceau qui dépasse ?

Une fois arrivés, nous n’avions pas de planning précis mais comme le lendemain de notre arrivée était férié, nous avons organisé une journée pique-nique en famille. La famille de mon mari possède une maison de vacances sur un îlet, accessible avec leur bateau et nous y avons donc passé la journée avec les parents, l’oncle et la petite sœur de Mister M. et son fiancé. Au programme, apéro au planteur, pique-nique avec vue paradisiaque sur la barrière de corail, balade en bateau et 1er bain de mer des vacances !

Diapositive3
Vue depuis la maison de l’îlet, là on se sent vraiment en vacances !
Diapositive4
Premier bain de mer des vacances

Les jours suivants nous avons amené la Biscotte visiter une ferme avec un tas d’animaux tous nouveaux pour elle, elle a aussi découvert la plage, les châteaux de sable et le plaisir de courir dans les vagues. Ma belle-mère avait préparé et congelé d’avance des purées de légumes locaux : bananes jaunes, christophines, giraumon ou encore patate douce. J’ai donc même été en vacances de ce côté-là, les repas étaient déjà prêts ! (Non, non n’insistez pas, je n’échange pas ma belle-maman 😉)

Le week-end du 8 mai, ma belle-mère (oui, encore elle) avait préparé une petite surprise à mon amoureux : pour ses 30 ans, elle nous a offert un séjour de 3 jours en Guadeloupe et en amoureux ! La Biscotte s’est donc fait chouchouter par son Papi et sa Maminette pendant que nous découvrions la Basse-Terre (j’ai prévu un petit article bientôt pour vous raconter ça, je suis tombée sous le charme de cette île !). Mais je peux surtout vous dire que cette petite parenthèse à deux nous a fait un bien fou !

La deuxième semaine est passée elle aussi à toute vitesse, avec quelques bains de rivière, des jeux dans les vagues au milieu de grands éclats de rire, et une deuxième journée à l’îlet, cette fois avec une cousine de Mister M., son mari et leurs enfants (un garçon de 3 ans et des jumeaux de 11 mois).

Nous sommes repartis la tête pleine de beaux souvenirs et surtout j’ai l’impression que ma Biscotte est devenue en quelques semaines une vraie petite fille ! Coté motricité ses progrès nous ont scotchés : elle court partout, grimpe sur tout ce qu’elle trouve, monte les escaliers avec une facilité déconcertante et commence à bien se débrouiller pour descendre toute seule aussi, elle a appris de nouveaux mots (le nez, la bouche, le chat, chut…) et commence à manier avec adresse sa petite cuillère pour manger ses compotes et yahourts. Je crois qu’elle a bien profité d’avoir ses deux parents et ses deux grands parents avec elle !

Le voyage de retour a été aussi plus facile, comme nous décollions en début de soirée, une fois son repas du soir pris, nous avons couché la Biscotte dans son petit berceau et elle a dormi jusqu’au début de la descente sur Paris (J’ai un peu triché sur sa taille pour avoir droit au berceau, mais nous n’avons pas regretté parce que, clairement, je ne crois pas qu’elle aurait autant dormi si elle avait dû être sur nos genoux. Et surtout, pour nous, ça a été bien plus confortable). Comme nous avions une escale assez longue à Orly avant de prendre notre vol vers Lyon, nous avons trouvé un coin tranquille et des sièges bien moelleux où la puce a pu finir sa nuit et nous nous reposer un peu aussi.

Et pour finir en beauté ces vacances, Mister M. a fait un petit changement de roue sur le bord de l’autoroute en rentrant de l’aéroport… Apparemment il y avait une fuite lente sur un des pneus de notre voiture que Mister M. n’a détecté qu’au bout de 10 min de conduite, il a donc mouillé le tee-shirt pour changer la roue et a donc bien mérité d’aller se coucher comme les poules ce soir-là (et j’ai bien compatis le lendemain matin quand il est parti bosser à 6h30 du matin, en laissant femme et Biscotte au fond de leur lit…).

Diapositive6
Si ça c’est pas le pied…

J’ai aussi eu confirmation d’une chose : le décalage horaire c’est bien plus dur pour les adultes que pour les bouts de chou ! La Biscotte s’est, à chaque fois, recalé en une nuit alors qu’avec son papa, il nous faut toujours 3 ou 4 jours d’adaptation, dans un sens comme dans l’autre.

Ce qui est sûr, c’est que nous sommes rentrés ressourcés de ce voyage. Et puis cette semaine de reprise sera courte avec le week-end de quatre jours qui se profile déjà !  

Publicités

21 réflexions au sujet de « Finies les vacances ! »

      1. Je te comprends, c’est clair que les billets ne sont pas donnés.
        C’est un chance d’avoir des arrières grands-parents 🙂 Ma Biscotte voit régulièrement ma grand-mère, et ça me fait drôle de voir 4 générations en même temps !

        Aimé par 1 personne

    1. Oui je t’avouerais que dans les files d’attentes à la douane je rêve de téléportation… En plus depuis 2 ans les contrôles sont renforcés donc l’attente est bien plus longue qu’avant ! Mais quand même en général les gens et le personnel a pitié des parents avec de jeunes enfants 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Géniales ces vacances! Ca donne envie de partir (j-3 pour nous!!!). Ca me fait rêver que tu t’entendes aussi bien avec ta belle-mère! Quelle chance! Et super pour le décalage horaire! Avec le Portugal on a une heure et je commençais déjà à me prendre la tête. Tu me rassures! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que coté beaux-parents je suis plutôt gatée 😉
      Franchement pour le décalage horaire, l’an dernier je m’étais dis que c’était un coup de chance, mais cette année à nouveau ça s’est passé nickel ! (Bon moi le matin j’ai toujours du mal quand le réveil sonne à 6h45, même au bout d’1 semaine !)
      J-3 pour toi, ça va arriver vite !! Surtout avec un jour férié jeudi 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s