En amoureux

La rencontre

Chose promise, chose due, aujourd’hui je vais vous raconter notre rencontre avec Mister M. Il était une fois…

 

Comme vous le savez déjà, je suis originaire du Sud et je n’ai jamais eu beaucoup envie d’en partir (du moins avant d’avoir rencontré ma moitié) : j’ai donc fait toutes mes études à moins de 45min de chez mes parents, École d’ingénieur comprise (oui, oui, j’ai choisi mon école sur critères géographiques 😂).

En septembre 2006 donc, fraichement sortie de ma petite prépa dans ma ville de naissance, j’ai découvert les joies de la vie étudiante et déménagé dans un petit studio bien sympa à deux pas de l’école. Bon, sur une promo de 150 personnes, il va de soi que je n’ai pas retenu le prénom de tout le monde en 2 mois ! Finalement, en dehors de mon cercle d’amis de 15 ou 20 personnes et des étudiants avec moi en TD, je dois avouer que fin novembre j’aurais pu croiser certains camarades dans la rue sans les reconnaitre…

Dans mon école, il a y chaque année des missions de 5 semaines organisées en entreprise, par groupe de 3 étudiants, tirés au sort, avec ensuite un jeu d’enchères pour le choix des missions. La première de ces missions devait donc avoir lieu au mois de décembre.

Ce n’est pas que je suis associable mais j’étais un peu stressée à l’idée de me retrouver pendant 5 semaines avec 2 personnes que je ne connaissais pas, potentiellement à l’autre bout de la France.

Le jour du tirage au sort, dans un grand amphi, j’ai donc découvert que je ferais équipe avec deux gars de ma promo, dont le nom ne me disait absolument rien. J’ai également appris que la mission aurait lieu dans une ville toute proche, je pourrais même loger chez mes parents.

Le soir même je me suis penchée sur le descriptif de la mission et là, SURPRISE ! : il s’agissait de la réorganisation d’un atelier de production (jusque-là rien de surprenant) … dans un centre pénitentiaire, quartier des longues peines !

Bon je crois qu’à ce stade vous avez déjà une idée de la suite 😉

J’ai également rapidement regardé les photos de mes deux associés pour cette mission sur le trombinoscope de l’école. Hum hum, comment dire, les photos n’était pas vraiment à leur avantage et je me souviens encore avoir dit au téléphone à ma maman : « ils ont vraiment des têtes de petits c*** ! ».

Avec tout ça, je n’étais pas hyper sereine quant au déroulé de la mission.

Pour faire court, il se trouve que la mission en elle-même s’est avérée hyper enrichissante et que nous l’avons menée à bien. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’étais très à l’aise avec les détenus (tous des hommes et évidement je ne leur ai pas demandé pourquoi ils étaient là, mais qui dit longues peines, dit délits plutôt graves à priori. La seule info que nous avions, c’est qu’il ne s’agissait pas de délits à caractère sexuel) mais tout s’est bien passé même lorsque j’ai dû me rendre seule à deux reprises à l’atelier.

Et quant à mes camarades de missions, le courant est plutôt bien passé : au bout de deux semaines j’étais en couple avec Mister M. ❤ et ça fait plus de 10 ans que ça dure ! (Et ma maman rit encore de mon premier ressentit sur Mister M 😂) Quant au troisième acolyte, c’est toujours un ami très proche et le parrain de notre Biscotte.

Et voilà, vous savez tout. Pas trop déçus que je ne sois pas une délinquante en puissance ? 😉

Et toi, raconte-moi tout, tu l’as rencontré comment ta moitié ?

Publicités

25 réflexions au sujet de « La rencontre »

  1. AhAh! super!
    Bon alors vous bossez pas dans une prison 😉
    Finalement, le tirage au sort à bien fait les choses.
    La première fois que j’ai rencontré mon mari c’était dans le cadre d’un jumelage avec l’Allemagne. J’y suis allé avec ma grand mère. Je ne me suis bien entendu absolument pas intéressé à mon mari car nous avons 5 ans d’écart et à l’époque j’avais 16 ans!
    C’est l’année suivante qu’il m’a séduite et c’était pas gagné 😉
    Merci pour ce petit billet rafraichissant.

    Aimé par 1 personne

      1. Je sais pas s’il y a grand chose à raconter. Notre histoire s’est vraiment construite au jour le jour. A l’époque je n’aurais jamais pensé qu’il serait le père de mes enfants. Donc pas du tout de coup de foudre 😁

        Aimé par 1 personne

  2. Ca fait au moins une jolie anecdote! Pour ma part j’ai fait plus classique…sur Internet! Mais bon, il y a quand même quelques petits détails qui font la différence, mais je ne te dévoile pas tout non plus car mon petit doigt me dit que tu auras sans doute l’occasion d’en découvrir plus un de ces jours…! (et toc. comme quoi moi aussi je peux faire du teasing, même en commentaires ;o)!)

    Aimé par 1 personne

    1. J’adore cette phrase ! (sûrement parce que je me reconnais là dedans! Quand j’ai rencontré et entendu mon mari, ma 1ère impression était « mais c’est qui ce type-là? » avec un air arrogant de lycéenne bien entendu).

      Aimé par 2 people

      1. La première fois que j’ai vu mon mari en photo j’ai trouvé qu’il ressemblait à E.T. lol On s’est rencontré sur un forum sur Internet et il a fait exprès de m’envoyer une photo horrible, avec un angle bizarre, pour voir comment je réagirais… Heureusement que je ne me suis pas arrêtée à ça et que je lui ai demandé d’autres photos lol

        Aimé par 1 personne

  3. Hihi… Nous on s’est rencontré il y a 10 ans aussi… C’était à un festival de dessin animé, dans le cadre de nos études. La première fois que je l’ai vu je ne m’en souviens même pas tellement j’étais saoule… oups! Qui aurait pu croire que nous 2 on ferait des enfants ensemble et qu’on s’aimerait toujours 10 ans après??

    Aimé par 1 personne

  4. Ahaha ! Je viens de mettre j’aime mais je regrette qu’il n’y ait pas de bouton « j’adore » 😉
    J’aurais parié que c’était dans le cadre du boulot mais j’étais loin du compte ! C’est super quand le hazard fait bien les choses 🙂

    J’ai rencontré mon mari pendant une visite des installations de l’entreprise où je commençais mon stage de fin d’étude (école d’ingé aussi) et lui venait de se faire embaucher. Ma première remarque ? Sa voix qui fait peur 😂

    Aimé par 1 personne

  5. C’est original comme rencontre en effet, même si un peu décevant : on imaginait bien quelque chose à la Bonnie and Clyde 😉 Et je trouve vraiment chouette aussi que le troisième larron soit devenu parrain de votre fille, c’était vraiment une expérience marquante pour vous trois apparemment (et j’ai beaucoup ri aussi de ton impression première :p).

    Nous, comme je te le disais, c’était à la sortie d’une bibliothèque (universitaire). J’étais un peu déprimée ce jour-là, j’avais décidé de noyer ma mélancolie dans les révisions. Et quand je suis sortie de la bibliothèque, peu avant l’heure de la fermeture, il y avait un type qui m’attendait (oui je sais, c’est flippant) avec un papier dans la main où il y avait son numéro. Je lui ai dit que je ne l’appellerai pas, je lui ai dit de m’appeler lui. Il m’a envoyé un SMS, je l’ai rappelé, et on s’est donné rendez-vous le lendemain dans un café… et voilà, bientôt 10 ans que ça dure pour nous aussi 😉

    (Et en remarque qui craint, moi j’ai pensé à notre premier rendez-vous : « Bon, il est pas extraordinaire, mais ça ne coûte rien d’essayer, rien ne m’oblige à me marier avec lui… » Raté :p)

    Aimé par 2 people

    1. Ah ah j’adore aussi ton ressenti après votre premier rendez-vous !
      Et c’est vrai nos amis les plus proches datent de cette période, on crée des liens forts pendant les études je trouve 🙂
      Pour Bonnie and Clyde rien n’est perdu, on peut toujours se reconvertir si on veut pimenter le quotidien !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s